John Andrew Perello est né dans le ghetto new-yorkais de Harlem en 1963. À l’âge de 17 ans, il débute le Graffiti. Writer embusqué sur la ligne A du métro de New York, John (devenu JonOne) fonde en 1984 l’illustre collectif international 156 All Starz épaulé d’une poignée d’activistes graffers. 

Ces early years voient la rencontre avec le Français Bando, qui l’invite immédiatement à Paris. L’artiste arpente alors le macadam, en compagnie des pionniers du mouvement Hip-hop français, et entame une production de peintures au coeur d’un atelier campé à l’hôpital Éphémère. Magda Danysz, Marcel Strouk ou David Pluskwa l’exposent. Ses toiles connaissent également l’honneur d’être exposées à Tokyo, Monaco, New York ou Hong Kong. 

Dans les sous-sols du métro ou la lumière des galeries, JonOne consomme à pleines dents son mariage hexagonal et ne quittera plus le territoire. 

Aujourd’hui, il vit toujours à Paris. Son atelier est installé dans l’Est parisien, mairie des Lilas. John est père de deux enfants.